Association Insolites Batisseurs

Sauvons nos terres
Accueil > Actualités > Sauvons nos terres

Sauvons nos terres

23 mai 2016
Sauvons nos terres

20 millions d’hectares par an sont « artificialisés » dans le monde selon la FAO.

Si la détérioration se poursuit, 1,5 milliard d’hectares supplémentaires seront urbanisés dans les 100 années à venir soit l’ensemble des terres arables.

Deux principaux facteurs sont à l’origine de la détérioration des sols : l’artificialisation due au bétonnage et goudronnage, et l’épuisement des sols causé entre autres par la surexploitation agricole, la désertification et la salinisation. Les conséquences en résultant sont tant économiques, que sociales et écologiques. De nombreux pays deviennent davantage dépendants des marchés internationaux pour l’agriculture et l’alimentation, les sols sont saturés et leur capacité à stocker le carbone diminue, les nappes phréatiques se régénèrent de plus en plus difficilement et on observe une perte de la biodiversité.

Pour sauver les terres agricoles plusieurs solutions existent : le Québec a par exemple instauré une loi du zonage agricole et la délimitation des zones réservées à l’agriculture durable. L’agro-écologie, unique modèle viable sur le plan agronomique, économique, social et environnemental constitue également une initiative à mettre en œuvre.

Dans son ouvrage « S’engager pour un monde meilleur », Frédéric Denhez émet des propositions pour que chacun modifie son rapport au temps et à l’environnement afin de lutter contre les menaces qui pèsent sur ce dernier.

Pour en savoir plus