Association Insolites Batisseurs

Record de fonte de la banquise
Accueil > Actualités > Record de fonte de la banquise

Record de fonte de la banquise

20 juin 2016
Record de fonte de la banquise

En septembre prochain la surface de glace recouvrant l’océan Arctique pourrait être inférieure à 3,4 millions de kilomètres carrés - la superficie de banquise la plus basse depuis que l’Arctique avait été libre de glace il y a 100 000 ans, affirme le professeur Peter Wadhams, spécialiste polaire à l’Université de Cambridge.

Le 1er juin 2016, la banquise ne mesurait que 11,1 millions de kilomètres carrés alors que durant les trente dernières années, la moyenne à la même époque était de 12,7 millions de kilomètres carrés soit une différence de six fois la taille du Royaume-Uni. En septembre, période à laquelle la banquise est à son plus bas, la glace à la surface de l’océan pourrait atteindre une superficie record déclare le professeur Wadhams : "Ma prédiction affirme que la glace de l’Arctique pourrait bien disparaître. D’ici à septembre de cette année, l’Arctique n’aura que moins d’un million de kilomètres carrés de glace".

A l’origine de cette fonte inédite : la spirale infernale du dérèglement climatique. Celui-ci produit des rétroactions naturelles, autrement dit des tendances renforçant le réchauffement de la région polaire. Parmi elles, le réchauffement de l’eau des rivières se jetant dans l’Arctique, la libération de carbone et de méthane actuellement contenus dans la glace, ou encore la dégradation du rôle tampon de la glace.

La disparition de la banquise impacte le monde entier et entraine des changements météorologiques catastrophiques. Cela conduit notamment à un assombrissement de la Terre, absorbant davantage de chaleur solaire.

Pour en savoir plus