Association Insolites Batisseurs

Les bénéfices des foyers améliorés
Accueil > Actualités > Les bénéfices des foyers améliorés

Les bénéfices des foyers améliorés

12 mars 2014
Les bénéfices des foyers améliorés

Au Kenya, 56% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté et trouve source d’énergie dans le bois. Chaque famille utilise 13 kilogrammes de bois par jour ce qui représente, pour les habitants, de longues heures de collecte. Par conséquent, le pays perd 50 000 hectares de forêt chaque année, alors qu’il est l’une des nations les moins « vertes » d’Afrique (1,7% de son territoire est occupé par de véritables forêts).

Livelihoods (fonds d’investissement) et l’ONG Climate Pal ont donc voulu s’engager dans un projet de diffusion de foyers améliorés pour répondre à ces problèmes.

Traditionnellement, les familles utilisaient des foyers constitués de trois pierres surplombées d’une marmite qui chauffe sous l’effet de l’inflammation du bois. Ces foyers demandaient une forte consommation en bois.

Le foyer « Hifadhi », qui signifie « conserver » ou « garder » en kiswahili, utilise quant à lui des matériaux à base d’argile, disponible en grande quantité dans la région. Toute sa chaîne de production est issue de la petite industrie locale. Permettant de baisser de 60% la consommation de bois, il entraînera une préservation des forêts locales et une réduction des émissions de CO2. Le prix d’un foyer amélioré Hifadhi est de 1,5 € avec une durée de vie comprise entre 3 et 4 ans ce qui est très positif puisque 75% des femmes interrogées dans le cadre d’un sondage sont prêtes à l’acheter dès lors qu’il coûte entre 1,5 € et 2,5 €.

En plus de son impact économique et environnemental, il dispose d’impacts sociaux. Le foyer amélioré réduit de moitié le temps passé par jour à recueillir du bois et a également des effets positifs sur la santé. En effet, il permet une meilleure combustion du bois, ce qui émet moins de fumées toxiques (les infections respiratoires aiguës représentent plus de 15 000 personnes décédées par an).