Association Insolites Batisseurs

L’essoufflement de nos forets
Accueil > Actualités > L’essoufflement de nos forets

L’essoufflement de nos forets

26 août 2015
L’essoufflement de nos forets


Soumises aux impacts du réchauffement climatique, nos forêts font face aujourd’hui « à des bouleversements trop rapides pour pouvoir s’adapter ».
C’est l’alarmant constat que dressent les scientifiques du magazine Science.

Les forêts tropicales, souffrent de « fragmentation » et de « dégradation » provoquées par une déforestation massive, au profit notamment des plantations de soja et de palmiers à huile.
On parle « d’essoufflement » de L’Amazonie, qui, en un peu plus de deux décennies, a vu son efficacité de « puits à carbone » chuter de moitié.

Selon le GIEC, ce même constat s’applique pour les forêts boréales du Nord, victimes de la montée des températures qui devraient atteindre jusqu’à 11°C à la fin du siècle, dû au dégel du permafrost.

Quant aux forêts tempérées, celles d’Europe et d’Amérique du Nord principalement, vivent déjà des moments de « sécheresses plus chaudes », qui affaiblissent la résistance des arbres aux agressions d’insectes et d’agents pathogènes qui augmentent également la probabilité d’importants incendies.

Pourtant, les forêts du monde « sont à la base de la subsistance de plus d’un milliard de personnes » selon la FAO et emploient plus de 54 millions de personnes dont 41 millions dans le secteur informel.

Nos forêts recèlent plus de 80 % de la biodiversité terrestre, protègent aussi les bassins versants et donc les ressources en eau.

Investir dans la reforestation permet de jouer un rôle central dans la régulation du climat et dans le stockage du carbone.

En savoir plus