Association Insolites Batisseurs

L’arbre ancien, un puits à carbone précieux
Accueil > Actualités > L’arbre ancien, un puits à carbone précieux

L’arbre ancien, un puits à carbone précieux

20 février 2014
L’arbre ancien, un puits à carbone précieux

Une étude publiée dans la revue scientifique, Nature, réalisée par 40 chercheurs sur environ 400 espèces d’arbres, démontre que ce sont les spécimens les plus vieux et donc les plus grands de chaque espèce qui grandissent le plus vite et qui absorbent le plus de CO2.

Cela vient à l’encontre du postulat général affirmant que les jeunes arbres sont de meilleurs remparts au changement limatique.

« Cette connaissance va nous permettre d’améliorer nos modèles pour prévoir comment les changements climatiques et les forêts interagissent », souligne le chercheur Nathan Stephenson.

Pour plus d’informations :