Association Insolites Batisseurs

Disparition silencieuse de nos espèces
Accueil > Actualités > Disparition silencieuse de nos espèces

Disparition silencieuse de nos espèces

29 juillet 2015
Disparition silencieuse de nos espèces

« Nos calculs sont probablement sous-estimés devant la gravité de l’extinction des espèces »

En 2010 déjà, l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) tirait la sonnette d’alarme concernant les conséquences de l’expansion agricole et de la surexploitation des ressources naturelles et des forêts. Selon le docteur mondialement connu Edward O.Wilson, on était face à une « colonne vertébrale de biodiversité en voie d’érosion ».

5 ans plus tard, les chercheurs parlent de « sixième grand événement d’extinction de masse de la biodiversité » liée à l’activité humaine, soit 75% de la disparition des espèces.
En 25 ans, plus de 400 espèces vertébrées se sont envolées. Une extinction qui selon eux aurait normalement dû prendre 10 000 ans. Chaque année, ce sont plus de 50 espèces de mammifères, d’oiseaux et d’amphibiens qui meurent, alors que la liste rouge de l’UICN compte déjà 46 000 espèces en danger.
90% de la biomasse mondiale des grands poissons a disparu depuis l’ère industriel et 52%, en 30 ans, des populations d’oiseaux des champs en Europe. Ainsi, 41% des amphibiens, 25% des mammifères et 13 % des oiseaux sont amenés à sombrer.
Des solutions d’urgence doivent être apportées pour réduire l’emballement du réchauffement climatique et protéger notre biodiversité.

En savoir plus