Association Insolites Batisseurs

Deforestation & Ebola
Accueil > Actualités > Deforestation & Ebola

Deforestation & Ebola

31 octobre 2014
Deforestation & Ebola

L’Afrique de l’ouest a vu au cours de ces 4 dernières décennies sa population tripler et a fait pression sur ses forêts. Elle a aussi vécu des périodes de guerre, de migration de population, avec des réfugiés s’installant dans des zones jusqu’alors inhabitées.
En Guinée près de 80% des forêts tropicales humides ont disparu. Au Libéria prés de la moitié de ces forêts a été vendue. Le manque d’alimentation électrique dans les zones rurales oblige également à utiliser le bois comme combustible sans compter l’activité minière qui a aggravé la déforestation et déstabilisé les habitants de ces forêts.

L’environnement déséquilibré

Ces activités déséquilibrent l’écosystème en privant la faune de son habitat naturel. C’est donc chassé par la destruction de son environnement que la chauve-souris frugivore porteuse du virus Ebola se retrouve à proximité de la ville et des mines d’exploitation. Elle se rapproche de l’homme plus facilement, en se nourrissant parfois dans les fermes proches des forêts.

La santé & la nature

« La déforestation n’a pas causé directement l’épidémie mais elle l’a rendue plus probable  », J. A Ginsburg. Journaliste, Scientifique.

Le réchauffement climatique avec l’augmentation des températures a fait mouvoir les animaux de leur habitat naturel, les faisant se déplacer dans des zones plus ou moins chaudes. La déforestation les oblige à se déplacer et à se rapprocher des villes. C’est pourquoi les scientifiques préconisent de prendre en compte les facteurs environnementaux dans les causes de la prolifération du virus Ebola.

Notre impact sur la nature laisse des traces irréversibles, lorsque nous la détruisons c’est aussi l’Homme que nous détruisons.

L’association Insolites bâtisseurs continue de soutenir des projets de reforestation notamment en Afrique de l’Ouest avec l’association Océanium.

En savoir plus