Association Insolites Batisseurs

Biodiversité : s’adapter ou disparaître
Accueil > Actualités > Biodiversité : s’adapter ou disparaître

Biodiversité : s’adapter ou disparaître

21 décembre 2017
Biodiversité : s’adapter ou disparaître

Le réchauffement climatique modifie le fonctionnement naturel des écosystèmes et menace d’extinction 47% des mammifères terrestres et 23% des espèces d’oiseaux. Face à ce danger planétaire, la biodiversité n’a que deux choix : s’adapter ou disparaître.

Pour survivre à l’élévation des températures, les espèces tendent à se réfugier vers les pôles, les sommets des montagnes et les profondeurs des océans, migrant au rythme de 200 kilomètres pour chaque degré Celsius d’augmentation.

D’autres espèces réagissent aux bouleversements climatiques en changeant de comportement ou en mutant. Par exemple, certains oiseaux sont capables de modifier la date de leur ponte en fonction de la nourriture disponible pour leurs poussins.

La sélection naturelle opérant, certaines espèces qui ne peuvent ni se déplacer ni changer de comportement ou tolérer les variations climatiques, pourraient complètement disparaître. Ainsi, la migration assistée, soit l’extraction et la replantation d’une espèce dans un nouvel environnement, pourrait être la seule solution pour la survie des arbres.

Bouleversant le paysage écologique cette nouvelle répartition des espèces entraînera forcément un déséquilibre entre proies et prédateurs, compromettant leur survie et favorisant l’apparition de maladies dans de nouvelles zones.

La redistribution du vivant a des impacts plus importants et vont bien plus loin que la simple biodiversité. Elle affecte également les hommes, tant nous dépendons du bon fonctionnement des écosystèmes pour notre alimentation, notre santé, notre bien-être et même notre économie.

Pour en savoir plus